Projet de reconversion de friche industrielle : “Terre Eternam” à Turckheim

03 Jan 2024

Nous avons le plaisir de vous présenter « Terre Eternam », le nouveau projet de réhabilitation de friche industrielle par Terre & Développement à Turckheim (Haut-Rhin).

logo Terre Eternam le projet de reconversion de friche industrielle à Turckheim dans le Haut-Rhin

 

C’est un second projet de réhabilitation de friche industrielle qui démarre à Turckheim, à seulement quelques minutes de Colmar, sur la célèbre Route des Vins d’Alsace et concerne le site dit « Scherb ».

Comme un clin d’oeil au projet « Terre Ad Vitam » à Kingersheim, ce futur lotissement portera le nom de « Terre Eternam » et mêlera reconversion de friche et réhabilitation d’anciens bâtiments historiques.

 

Découvrez en davantage sur ce projet d’envergure au cœur même de Turckheim.

Site « Scherb » : les traces d’un passé industriel chargé d’Histoire.

 

Le site, aux portes du centre historique de Turckheim, s’étend sur 6,5 hectares et porte la trace d’une succession d’activités.

Les premières activités, dites meunières, sont attribuées à l’abbaye de Munster et révèle la présence d’un premier moulin au 16ème siècle puis de deux autres supplémentaires, pour le travail du blé entre autres.

 

La seconde période concerne quant à elle la production papetière. Avec un démarrage assimilé à l’ère industrielle Française (19ème siècle), son essor a été progressif et important. Le site a compté jusqu’à 3 chaines de production de papier dans les années 1970.

Ce passé industriel a marqué la typologie du site. En effet, le terrain est divisé par le canal du Logelbach, en deux parties bien distinctes. Ce cours d’eau artificiel, qui est une déviation de la rivière de La Fecht située à quelques mètres, servait à actionner les 3 moulins (il est aussi dénommé Muhlbach qui signifie littéralement « ruisseau aux moulins ») et à alimenter en eau les ateliers de fabrication de papier.

On retrouve ainsi au nord de ce canal usinier, des bâtiments de production, de stockage, d’entretien et de bureaux. Certains de caractère, datant essentiellement du début de l’ère industrielle avec briques rouges apparentes, pierres en grès des Vosges et grandes baies rectangulaires à châssis métallique. Mais également la fameuse cheminée en brique de 55m de haut qui caractérise tant ce site et faisait partie d’une nouvelle chaufferie construite en 1910 par le fils successeur d’André Scherb.

Au sud, des constructions industrielles plus récentes, essentiellement en structure poteaux – poutres métalliques et bardage en tôles nervurées, typique des constructions de l’industrie moderne de la 2ème moitié du 20ème siècle. Mais aussi la dernière ligne de production papetière dans un bâtiment tunnel construit en 1973.

Depuis 2009 et la fermeture des Etablissements Mathussière & Forest (groupe papetier isérois qui racheta la société Scherb en 1961 et inventeur du papier recyclé), le site est à l’abandon. En 15 ans, de nombreux incendies ont eu lieux ainsi que de nombreux actes de vandalismes.

Découvrez en vidéo la dernière visite de l'usine par les Dernières Nouvelles d'Alsace il y a 15 ans.

Projet « Terre Eternam » : une reconversion de friche industrielle en lien avec son passé.

 

le site à aménager accompagne le centre ancien et historique de Turckheim le long du couloir naturel et arboré de la Fecht sur près de 500m. Son expression urbaine se révèle de fait emblématique pour l’identité de la ville dans son ensemble. C’est pour cela que ce projet, porté par Terre et Développement, milite en faveur d’un aménagement qualitatif mais également la préservation et la transformation d’une partie du patrimoine de l’ère industrielle.

Ce travail, en collaboration avec l’architecte des bâtiments de France (ABF), va permettre de conserver et de réhabiliter des bâtiments remarquables tels que la ferme Schanno et une maison en brique, ancienne conciergerie et point d’entrée de l’usine. Par ailleurs, deux bâtiments trop dégradés seront démolis et reconstruits à l’identique que ce soit en termes de volume mais également en termes d’architecture.

Enfin, des efforts seront déployés pour préserver la cheminée, élément emblématique du site.

Le projet comprend également la réouverture et la renaturation du canal du Logelbach. Aujourd’hui en partie fermé, des berges seront aménagées de part et d’autre pour créer ainsi une coulée verte traversant tout le programme.

Cet havre de paix, propice aux balades pédestres ou à vélo, sera agrémenté de deux passerelles qui traverseront le cours d’eau et permettront aux habitants de rejoindre les habitations collectives et le centre-ville au nord, ou les maisons individuelles et les vignobles au sud.

 

Le site de 6,5 hectares sera ainsi transformé pour accueillir au total 250 logements, dont une résidence pour seniors et 105 logements sociaux. Avec également des parcelles de maisons individuelles, le projet apporte ainsi une mixité de typologie d’habitats tout en conservant une partie du passé industriel et en renaturant les lieux. Ce sont ainsi 30% de la surface totale de la friche qui seront désimperméabilisés en espaces verts et jardins soit près de 20 000 m².

Vous êtes à la recherche de votre futur lieu de Vie ?

Vous souhaitez vivre dans un cadre vertueux, proche de la nature et dans un environnement mêlant modernité et sauvegarde du patrimoine ?

Obtenez l’ensemble des informations sur ce nouveau lotissement ici